Les Prodarts "alimentation"

Noir d’Abeilles, Miel bio & propolis

Par JB - 8 minutes de lecture
reine-abeilles-bio-apis-mellifera

Comme une frontière entre la plaine et le « plateau », le paysage évolue dès que l’on franchit l’Allier en provenant de Brioude. En quelques kilomètres seulement, la « Limagne » brivadoise, drainée par la rivière qui divague le long de sa bordure Est, cède la place aux contreforts du « Livradois-Forez ». La route, qui n’avait jusque-là comme seule contrainte que celle de ne pouvoir franchir le cours d’eau que sur les quelques ponts qui la ponctuent, devient sinueuse et s’élève.  Les immenses étendues planes et cultivées, pâturées, occupées et mises en valeur par l’homme deviennent rapidement des pentes fortes et boisées. Les vallées s’encaissent, le paysage se referme sous l’assaut de la forêt, omniprésente… C’est la route du plateau, celle des bois « noirs » et des clairières qui s’ouvrent à la faveur d’une ferme isolée, d’un hameau ou d’un petit village.

miel-propolis-bio-auvergne

C’est au Mazel, sur la commune de Saint-Didier sur Doulon, à quelques kilomètres de Brioude et aux portes du Parc Naturel Régional du « Livradois-Forez », qu’Elisabeth et ses deux fils, Louis et Antoine, continuent de faire vivre le GAEC « Noir d’Abeilles ». Depuis presque 30 ans, né du rêve de Jean, aujourd’hui retraité et qui est à l’origine, avec Elisabeth, de l’aventure, le GAEC « Noir d’Abeilles » est spécialisé dans la production artisanale de miel bio de montagne, de propolis et de préparations culinaires à base de miel comme le pain d’épices ou le nougat.

apiculture-artisanale-bio-haute-loire

Miel de montagne bio et propolis du GAEC « Noir d’Abeilles »

L’apiculture artisanale, fortement dépendante des conditions climatiques, comme, par exemple, les gelées tardives d’avril qui perturbent voire annihilent la floraison des acacias, et donc la production de ce miel très recherché, impose aux apiculteurs de savoir s’adapter.

Pour cela, le GAEC « Noir d’Abeilles » a développé une gamme diversifiée de miels bio, de Propolis bio et de produits apicoles alimentaires.

miel-haute-loire-bio

Gamme de miel bio diversifiée et propolis de Haute-Loire

Depuis le miel de montagnes bio, qui est un miel « toutes fleurs sauvages », en particulier des fleurs de sous-bois du plateau du Livradois-Forez, au goût très parfumé, au miel de sapin, qui possède la particularité de ne pas être un miel de fleur mais de miellat, en passant par le miel de châtaigner, mais également de lavande par exemple, le GAEC « Noir d’Abeilles » propose du miel bio artisanal pour tous les goûts.

miel-montagne-noir-abeilles-bio

Les bienfaits de la Propolis bio du GAEC « Noir d’Abeilles »

Mais le miel n’est pas le seul « trésor » que nous procurent les abeilles. En effet, ces dernières, particulièrement bien adaptées à leur milieu et pleine de ressources, nous offrent également la Propolis bio, utilisée par les abeilles pour se défendre contre les intrus de toutes les tailles. Elle sert notamment à colmater les brèches de la ruche, pour contrer les envahisseurs les plus volumineux, mais également pour les plus petit car la propolis possède de nombreuses vertus, dont celle d’être antimicrobienne. Ainsi, le GAEC « Noir d’Abeilles » récupère une partie de cette Propolis et nous la propose sous différentes formes afin de nous faire profiter de ses bienfaits, pour soulager un mal de gorge par exemple ou sous forme de cure, en préventif avant d’affronter l’hiver. Quelle soit pure, en gomme à laisser fondre dans la bouche ou encore en alcoolat, la propolis bio du GAEC « Noir d’Abeilles » est un produit naturel très recherché, de grande qualité, récolté sur les hautes terres du Livradois-Forez en Auvergne.

alcoolat-propolis-bio-noir-abeilles
enfumoir-noir-abeilles-miel-bio

Le miel en cuisine, les préparations culinaires apicoles du GAEC « Noir d’Abeilles »

En plus du miel bio, qui peut être intégré à de nombreuses recettes de cuisine, pour remplacer le sucre par exemple, mais aussi pour venir apporter une « touche » originale à vos plats, salés ou sucrés, le nougat et le pain d’épices, autres spécialités de la famille d’apiculteurs, ont fait leur apparition dans la gamme en 2000. En outre, un autre produit exceptionnel est également disponible dans les rayons de L’échoppe Auvergnate, le « Confit de noisette au miel ». Celui -ci, fabriqué à partir de miel de sapin et de noisettes bio est à consommer comme une pâte à tartiner et constitue une alternative saine, naturelle et respectueuse de l’environnement aux pâtes à tartiner industrielles, grandes consommatrices d’huile de palme notamment.

apiculteur

Le GAEC « Noir d’Abeilles », productions apicoles bio, une histoire de famille

Pour Jean et Elisabeth, l’achat des bâtiments du Mazel, en 1985, est venu concrétiser un véritable projet de vie. Tous les deux ingénieurs agronomes, c’était un rêve de gosse pour Jean que de devenir agriculteur. Pour lui, qui possédait des ruches depuis les années 70, ce rêve allait se réaliser, en compagnie de « Babeth » et des trois enfants du couple, en s’installant sur les contreforts du Livradois-Forez.

antoine-louis-marchand-miel-bio-noir-abeilles

Autodidactes, ils firent le choix de l’auto-construction et de faire appel le moins possible à des artisans extérieurs pour la réhabilitation du lieu. Ajouté au fait que les enfants étaient encore jeunes et qu’il était assez compliqué, à l’époque, de les faire garder, mais également parce qu’Elisabeth avait un emploi salarié par ailleurs, le projet s’est mis en place progressivement.

ruches-bio-miel-auvergne

Notons ici qu’Elisabeth, très investie dans la formation agricole, puisque responsable pendant quelques années du CFPPA d’Yssingeaux en plus d’avoir été formatrice, et dans l’agriculture biologique, a conservé un emploi jusqu’en 1998. Elle demeure toujours aujourd’hui très impliquée dans l’accompagnement des créateurs d’entreprises agricoles au sein de l’association « AFOCG-43 ».

C’est en 1989 que l’exploitation fût officielle et en 1994/1995 qu’elle se spécialisa dans l’apiculture. Jean et Elisabeth se doutaient ils que deux de leurs trois enfants, qui ont tous grandi avec la ferme, prendraient la relève une trentaine d’années plus tard ?

miel-chataigner-noir-abeilles-bio

Jean, Louis et Antoine, une transmission en douceur

Au moment du départ de Jean à la retraite, à la fin de l’année 2019, Elisabeth n’allait pas se retrouver toute seule. Louis et Antoine, bercés au son du bourdonnement des abeilles depuis leur enfance et formés au dur métier d’apiculteur, avaient déjà rejoint l’aventure, respectivement en 2018 et 2019.

Tous les deux, en plus d’avoir côtoyé ces insectes durant toute leur vie, et aidé leurs parents, ponctuellement, aux tâches inhérentes à l’apiculture, possédaient déjà leurs propres ruches.

miel-bio-auvergne-haute-loire

C’est en 2015 que Louis a décidé de quitter son travail pour découvrir l’agriculture, s’imprégner de ce monde en faisant des saisons, comme chez Edouard Mortier, maraicher bio dans la vallée du Haut-Allier (https://www.lechoppeauvergnate.com/edouard-mortier-producteur-legumes-bio/), avant de suivre une formation spécialisée au CFPPA de Venours et rejoindre le GAEC « Noir d’Abeilles » en 2018.

Pour Antoine, qui s’occupait déjà d’une vingtaine de ruches à l’époque, c’est en 2017 que sa reconversion professionnelle est intervenue. Ingénieur de formation, comme son frère, Antoine a, quant à lui, suivi un stage chez un apiculteur stéphanois pour pouvoir se lancer dans l’aventure à son tour, en 2019.

gaec-noir-abeilles-miel-auvergne
haute-loire-miel-bio

Ainsi, quand Jean est parti goûter à une retraite bien méritée, Louis et Antoine avaient déjà rejoint le GAEC « Noir d’Abeilles » et étaient fin prêts pour faire perdure son histoire.

Le GAEC « Noir d’Abeilles », des compétences apicoles et une formation permanente

Fabriquer du miel bio artisanal de qualité ne s’improvise pas. Outre les connaissances liées à son territoire, les sols, les différentes essences végétales, la climatologie, pour n’en citer que quelques-unes, gérer un cheptel de plusieurs centaines de ruches n’est pas aussi simple qu’il n’y parait, nous sommes effectivement, au GAEC « Noir d’Abeilles », très éloigné de l’amateurisme.

miel-propolis-noir-abeilles

Elever ses propres reines, par exemple, pour ne pas avoir à aller chercher des essaims, avec toutes les incertitudes que cela représente, demande certaines compétences. Avant l’arrivée des enfants dans l’entreprise, c’est Samuel, jeune apiculteur, qui les avait apportées en s’associant avec Jean et Elisabeth, de 2006 à 2011.

miel-sapin-bio-noir-abeilles

Aujourd’hui, en adhérant à de nombreux groupes de travail, d’ateliers techniques et en travaillant énormément en réseau, avec l’Association pour le Développement de l’Apiculture ou avec d’autres collègues sur la préservation de l’abeille noire par exemple, Antoine et Louis continuent de se former et de progresser. Pour eux, ce travail de « l’ombre » est indispensable pour se perfectionner, faire évoluer leur outil de travail, adopter les bonnes idées ou encore mieux faire circuler les informations importantes. C’est nécessaire pour être plus performant, mais dans le bon sens du terme, en s’améliorant sur un certain nombre de points importants comme les problèmes sanitaires.

noir-abeilles-miel-bio-auvergne
noir-dabeilles-apiculture-auvergne-bio

Découvrez le rayon dédié au GAEC "Noir d'Abeilles"

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.